Rapport(s) de stage :

 AuteurPromotionIntituléStructure
Chaumont Lea2005/2006Diagnostic environnemental initial des terrains du futur parc d’activités économiques du Seignanx... CPIE Seignanx et Adour Route Arremont 40 390 Saint Martin de Seignanx
Titre complet : Diagnostic environnemental initial des terrains du futur parc d'activités économiques du Seignanx - Etude du secteur 3 sur la commune de Saint Martin de Seignanx

Rapport confidentiel

La Communauté de Communes du Seignanx a pour projet l’aménagement d’un parc d’activités économiques sur les communes de Tarnos, Ondres et Saint Martin de Seignanx (40). Dans le cadre d’une démarche de qualité environnementale, la réalisation d’un diagnostic environnemental initial avant les aménagements est confiée au CPIE « Seignanx et Adour ».

Cette étude environnementale, réalisée de mars à août 2006, met en évidence dans un premier temps, l’intérêt écologique et les différentes sensibilités des terrains soumis aux futurs aménagements du parc d’activités. Les divers habitats naturels et le vaste réseau hydrographique abritent de nombreuses espèces animales et végétales dont certaines sont d’intérêt communautaire.
Les données recueillies durant l’étude mettent en évidence les différents enjeux de conservation. Elles serviront de référence aux analyses réalisées pendant l'exploitation de la zone et permettront d'évaluer l'impact des activités et l'évolution du milieu.
Dans un second temps, des préconisations quant à la gestion durable du futur site d’activités économiques sont établies dans l’objectif de la préservation du milieu naturel et du maintien global de la biodiversité.

Ce diagnostic environnemental initial sera soumis au syndicat mixte, constitué par la Communauté des Communes du Seignanx et le Conseil Général des Landes, qui prendra en charge l'aménagement et la gestion du parc d’activités économiques.
Guduff Sabrina2005/2006Mise au point d’indicateurs de qualité des habitats côtiers remarquables dans le contexte des Directives Européennes Habitats et Cadre sur l'Eau ... Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM, Brest)
Cette étude a été réalisée dans le cadre de l’évaluation de la qualité écologique des habitats côtiers remarquables au niveau Européen. Elle porte sur la mise au point d’outils de diagnostic de l’impact des activités anthropiques, concernant les Herbiers à Zostera marina L. (Directive Cadre Eau) et les champs de blocs intertidaux (Directive Habitat).
En menant une approche à la fois statistique et méthodologique, l’objectif a été d’analyser deux indices de qualité (ou de perturbation) afin de les rendre aussi robustes que discriminants. Ces indices sont constitués de paramètres résultant d’une combinaison de variables biologiques pertinentes pour l’évaluation de l’état écologique de ces habitats.
D’après les résultats, ces variables soumises à un gradient croissant de perturbation, n’ont pas montré de tendances significatives. Par conséquent, il n’a pas été possible de définir avec précision les classes de qualité auxquelles les habitats doivent être associés, et dont la valeur d’indice devrait être le reflet.
Compte-tenu de ces résultats, il est impossible de valider ces indices. Ainsi, une nouvelle stratégie devra être définie, combinant la recherche de sites de référence et la constitution d’un jeu de données conséquent et pertinent.
Mots clés : indice – herbiers à Zostera marina L. – champs de blocs – interactions biologiques
Capdeville Yon2005/2006Plan d'Actions pour la préservation et la valorisation des zones humides des bords de Garonne... Bureau d’études SIMETHIS
Au début de l’année 2005, un Plan d’actions pour la Préservation et la Valorisation des zones humides des bords de Garonne a été lancé sous la Maîtrise d’Ouvrage de la Communauté de Communes de Montesquieu dans le but d’élaborer un projet de développement durable de son territoire, dernier bocage en amont de Bordeaux.
A partir d’une large concertation, ce projet innovant a aboutit à la validation de 21 projets clés répartis sur cinq thématiques : Hydraulique, Espaces naturels, Agriculture, Tourisme, Eco citoyenneté. La dernière phase d’élaboration du programme d’actions consiste à rendre
opérationnels à plus ou moins long terme, chacun des 75 objectifs de gestion validés.
Le thème de ce rapport correspond au contrôle du niveau d’eau dans le bocage par la gestion intégrée des ouvrages hydrauliques. Il a été présenté à travers deux objectifs : la libre circulation piscicole et le contrôle de l’hydromorphie des prairies. Dans ce cadre, un calendrier de manoeuvre des vannes ainsi que des travaux structurants sur les ouvrages ont donc été proposés pour concilier tous les enjeux : écologiques, agricoles, et hydrauliques.

Mots-clés : Bocage, Ecosociosystème, Plan d’actions, Ouvrages hydrauliques, Libre circulation des poissons, hydromorphie des prairies.
Goyetche Eztitxu2005/2006Ebauche d'un plan de gestion sur les Espaces Naturels Sensibles du bocage humide de la basse vallée de la Garonne Bureau d’études GEREA
Pas de résumé
Diribarne Maxime2005/2006La réserve naturelle du Courant d'Huchet dans les Landes : résultats et analyses des différents suivis avifaunistiques Réserve Naturelle du Courant d’Huchet
La réserve naturelle du Courant d’Huchet possède, de par sa situation géographique, de nombreux ensembles écologiques tels que des plans d’eau, des marais et tourbières, un cours d’eau et sa forêt galerie, de la pinède et des milieux dunaires (dune littorale et dune grise). La présence de ces différents habitats lui confère une grande richesse tant floristique que faunistique. Concernant l’avifaune, 250 espèces ont été contactées, dont 85 nicheuses. Pour assurer en permanence un bon niveau de connaissance et suivre le devenir des espèces, le gestionnaire a mis en place depuis 1995 des suivis concernant certains taxons. Le choix de ces derniers s’est fait en fonction de plusieurs critères tels que leur rareté, leur vulnérabilité ou leur caractère bioindicateur.
Depuis 2003, un suivi de l’avifaune nicheuse par points d’écoute est réalisé. Ce dernier s’intègre dans le programme national STOC-EPS du CRBPO. L’analyse des résultats obtenus a permis de mettre en évidence une forte structure dans la répartition des espèces en fonction de l’habitat, ainsi que de caractériser l’importance de chacune d’entre elle. Certaines tendances d’évolution liées la politique de gestion se dessinent malgré un recul peu important. Le renouvellement de ces analyses permettra de mettre en évidence ces tendances ainsi que l’impact des mesures appliquées par le gestionnaire de la réserve sur le long terme. Un suivi est consacré depuis 2000 à la reproduction du Blongios nain (Ixobrychus minutus), espèce rare classée en annexe I de la directive "Oiseaux". Cette étude a permis de mieux connaître la reproduction de cette espèce et d’évaluer la population nicheuse locale à 21 couples en 2006, mettant en avant l’importance du site au niveau régional et national. La mise en place d’un suivi standardisé permettra de mieux appréhender l’évolution de la population de cet oiseau année après année. Deux suivis sont réalisés annuellement sur le marais du Coût de Mountagne. Un sur l’hivernage des oiseaux d’eau initié en 1995 et un autre sur l’avifaune nicheuse réalisé depuis 2000. Le premier a permis d’évaluer l’impact positif de la politique d’aménagement menée par la Fédération Départementale des Chasseurs des Landes depuis 1977 et l’importance que revêt cette zone humide en terme d’hivernage. L’analyse des résultats du second montre qu’environ 40 espèces dont de nombreux passereaux paludicoles utilisent le site pour se reproduire. L’étude de l’évolution de la fréquentation de ces espèces permettra au long terme de mettre en évidence non seulement les tendances des populations fréquentant le marais mais renseignera aussi sur la fermeture naturelle de l’habitat et s’avèrera donc utile afin de prendre des décisions de gestion favorables à la conservation de ce type de zones menacées.
Ces protocoles permettent donc de mieux connaître le fonctionnement de certaines espèces et de suivre leur évolution ainsi que la dynamique des habitats dans lesquels elles vivent. Les résultats obtenus et analysés avec plus de recul pourront jouer un rôle d’aide dans la décision des mesures de gestion à appliquer.

Mots-clés : réserve naturelle du Courant d'Huchet, avifaune nicheuse, Blongios nain, hivernage, tendances d'évolution, impact de gestion.
Savon Christophe2005/2006Réaffectation écologique des anciens salins de l'Etang de Campignol (Aude, 11) ... Ligue pour la Protection des Oiseaux Délégation de l'Aude
Réaffectation écologique des anciens salins de l'Etang de Campignol (Aude, 11). Etat des lieux floristique, avifaunistique et préconisation de gestion.

Rapport confidentiel
Bordes Christophe2005/2006Politique halieutique et gestion piscicole en espace protégé de montagne : le cas du Parc National des Pyrénées Parc National des Pyrénées
Pas de résumé disponible
Pons Marie-Laure2005/2006Etude sur la réhabilitation en frayères à brochets d'annexes hydrauliques sur les vallées de la Midouze Fédération des Landes pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique
Pas de résumé
Bochet Jean-Christophe2005/2006Participationà la mise en place d'un réseau d’assistance technique... Conservatoire Régional des Espaces Naturels d'Aquitaine
Participationà la mise en place d'un réseau d’assistance technique "Zones Humides" (SAGNE) dans les Pyrénées atlantiques (64)

Le CREN Aquitaine (Conservatoire Régional d’Espaces Naturels d’Aquitaine) a pour but de connaître, protéger, gérer, et valoriser les milieux naturels remarquables. Les zones humides font parties des milieux rares à protéger. Plusieurs études ont été menées par le Conservatoire pour inventorier les zones humides du département. Des mesures de gestion et de valorisation ont ainsi été mises en place sur les sites prioritaires. Pour démultiplier sont action, le Conservatoire a décidé de mettre en place sur le département un réseau d’aide à la gestion (SAGNE) de ces zones humides. Dans le but d’intégrer à ce réseau les micro-zones humides du département inventoriées lors d’une étude réalisée en 2000, une réactualisation des données concernant ces sites a été mise en place. Une fois ces données réactualisées, ces sites seront hiérarchisés pour définir les priorités d’intervention en terme d’intérêt écologique et de faisabilité de gestion.

Mots clés : micro-zones humides, zones humides, réseau SAGNE, hiérarchisation, réactualisation.
Tisseuil Clément2005/2006Simulations de l'azote sur le bassin de la Garonne à l'aide du modèle INCA LAboratoire DYnamique de la BIOdiversité UMR 5172, CNRS - Université Paul Sabatier
Pas de résumé disponible
Andris Malvina2005/2006Stratégies d'acquisition des ressources par un prédateur marin supérieur. Exemple de l' otarie à fourrure subantarctique Arctocephalus tropicalis Marine Mammal Research Program - Université du TEXAS, Galveston, Etats- Unis
Le comportement de plongée des otaries à fourrure subantarctiques femelles, Arctocephalus tropicalis, a été étudié à l’île d’Amsterdam (37°55 S, 77°30 E), dans le sud de l’océan Indien, pendant les saisons de reproduction 1999 et 2002. Les données ont été recueillies grâce à des enregistreurs de plongée fixés sur les femelles lors de leurs voyages en mer. Pendant les deux saisons d’échantillonnage, 19 et 18 individus ont été équipés respectivement, et nous
disposons donc de 37 trajets en mer pour cette étude. Une classification mixte a permis de discriminer cinq classes de bouts de plongées, correspondant à différentes fonctions. Nous avons mis en évidence des comportements de recherche de nourriture et d’exploitation de la ressource dont l’utilisation varie en fonction des saisons, de la période de la journée et de la localisation en mer des animaux. Cela confirme que les otaries adaptent leur comportement de chasses en fonction des conditions environnementales, aussi bien qu’en fonction du comportement de leurs proies. L’étude de l’utilisation des différentes classes de bout en relation avec les caractéristiques individuelles, suggère que les grandes femelles ont des capacités leur permettant un comportement plus plastique.

Mots clés : Otarie à fourrure subantarctique Arctocephalus tropicalis
Comportement de plongée – Bout
Zuazo Andoni2005/2006Estimation de l'efficacité d'une drague à pétoncles dans le golfe du Saint Laurent (Quebec). RAPPORT CONFIDENTIEL AZTI-Tecnalia
Une méthode d’estimation de l’efficacité des dragues à pétoncles a récemment été proposée (Lefaivre, D. et M. Fréchette, in prep. Estimating the efficiency of the Digby scallop dredge fishing Iceland scallops using repeated tows). La méthode est basée sur l’analyse d’une répétition de coups de
dragues réalisés sur une étroite bande du fond et ne nécessitant qu’un nombre limité de passages. Cette méthode a été appliquée à des bancs de pétoncles géants situés près du Parc National Forillon (Gaspé, Québec). Trois sites correspondant à différents substrats ont été échantillonnés afin d’étudier l’effet du type de substrat dragué. Les efficacités trouvées se sont avérées trop élevées et ne convergeaient pas.
L’aire d’étude a été divisée en quatre bandes équivalentes. Le traitement initial prévu par la méthode a été appliqué individuellement à chacune de ces surfaces puis à des combinaisons de deux et trois d’entre elles. L’analyse a révélé un biais dans la procédure initiale due à l’hétérogénéité spatiale,
probablement une hétérogénéité côte-large, de l’abondance de la ressource. L’efficacité de la drague a été estimée à 29.2% pour la station à substrat sablonneux. Cette valeur est conforme aux diverses publications sur le sujet. En raison de l’importance de l’hétérogénéité dans les bancs de pétoncles,
nous recommandons que l’analyse par bande devienne une procédure standard dans l’utilisation de cette méthode.

Mots-clés : efficacité, drague à pétoncles, Placopecten magellanicus, méthode d’estimation, analyse de déplétion.
Saderne Julien2005/2006 Etude en mésocosme des déplacements individuels des civelles et des anguilles jaunes (Anguilla anguilla)... Cemagref Bordeaux Unité
La gestion raisonnée d’Anguilla anguilla doit pouvoir s’appuyer sur des connaissances de la phase continentale de son cycle biologique. L'étude de la phase de colonisation des bassins versants soulève encore de nombreuses questions. Des expériences ont été menées en mésocosmes pour observer et tester le comportement locomoteur de petites anguilles (70 à 340 mm) capturées en amont de la limite de marée dynamique. Un marquage (VIE ou PIT tag) a permis d'étudier les comportements individuels et d’analyser les effets de la densité de peuplement, du stade ou de la biométrie et de l'interaction entre les gabarits.
Aucun effet densité-dépendant n'a été observé. Quel que soit le stade, les individus actifs ont révélé une tendance marquée à diriger leurs déplacements vers l'amont. Cette tendance est plus marquée chez les moins de 195 mm beaucoup plus actifs que les gabarits supérieurs. Chez ces petites anguilles, l'activité est positivement corrélée avec l'indice de condition et donc avec le statut énergétique. Pour les 270 à 340 mm, les déplacements observés ont été taille-dépendants ; les plus petites étant les plus actives, ce qui pourrait résulter d’un phénomène de dominance. Ces résultats confirment l’existence d’une diversité de comportements individuels au sein des tailles testées et suggèrent une évolution dans le comportement colonisateur des individus en fonction de leur taille. Les petits individus (civelles et anguillettes) présenteraient une forte activité de colonisation liée au statut énergétique des individus et peu marquée par des phénomènes de compétition. Suivrait une phase au cours de laquelle la compétition pour l'habitat prendrait de plus en plus d’importance avec des évictions d’individus de préférence vers l'amont.

Mots clés : Anguilla anguilla, déplacement, colonisation, mésocosme ; marquage, densité-dépendance.
Amoros Sandra2005/2006Analysis of fat content, body length, body weight, eye diameter and fulton's condition in two irish eel populations National University of Ireland, Gallway
Since the 1980s, a 90% decline in recruitment of European eel, Anguilla anguilla (L.), has occurred across most of Europe. In this study we tried to explain this decline by the fact that the parasite, Anguillicola crassus, would able to affect the fat content of eel and so eels would not able to reach the spawning area. The main energetic stores at the yellow and silver eel stage were studied by analysing fat content in eels from two Irish lakes. Fat content varied both within and between localities. No significant correlation was found between fat content and burden parasite or Fulton’s condition factor. The correlation between fat content in grams of eel and weight and length was significant. Moreover this study shows that the eel increase their fat content between yellow and silver eel stage.

Key words: Anguillicola crassus, Anguilla anguilla, fat content, spawning migration, Ireland.
Mazzella Lionel2005/2006Mise en évidence d'un potentiel de qualité hydroécologique du haut bassin de l'Arc Provençal... Département Gestion des Milieux Aquatiques Cemagref Aix-en-Provence
Mise en évidence d'un potentiel de qualité hydroécologique du haut bassin de l'Arc Provençal : Etude de la structure et du fonctionnement du macrobenthos

En région méditerranéenne, l’hydrologie des cours d’eau présente certaines particularités. Le déficit hydrique estival impose un régime d’écoulement temporaire pour un certain nombre d’entre eux. Ce mémoire s’est intéressé aux peuplements de macroinvertébrés de quatre affluents de l’Arc provençal. Dans le but d’acquérir une méthodologie adaptée à la situation particulière de la région méditerranéenne, nous avons étudié l’effet de deux composantes abiotiques (débit et thermie) sur les communautés d’invertébrés benthiques de quatre affluents. Cette étude s’est effectuée à l’échelle interstationnelle
et intra-annuelle au travers de diverses analyses : indice biotique (IBGN), indice de similitude (Whittaker) et analyses univariées et multivariées. Nous avons mis en évidences les particularités faunistiques de nos stations que pouvaient structurer deux composantes du milieu (débit, thermie). Ces particularités sont le reflet de leur complexité fonctionnelle. Dans un contexte climatique méditerranéen, la forte variabilité hydrologique et thermique des affluents temporaires étudiés (l’Aigue vive et l’Aubanède) peut constituer des contraintes majeures pour les peuplements et met en évidence diverses stratégies de survies de ces invertébrés (calage du cycle biologique sur le cycle hydrologique, phénomène de diapause…). Pour des cours d’eau pérennisés artificiellement (le Bayeux), les variations des composantes abiotiques (débit, thermie) n’ont pas montré d’effets sur la structure des communautés à l’échelle intra-annuelle. Néanmoins, une perturbation, ici définie comme un assèchement ponctuel et non habituel, a un réel impact sur la faune aquatique non adaptée à la temporarité. Enfin, le rejet d’effluents directs dans ces systèmes (la Partie), au régime hydrologique faible, ne permet pas une autoépuration conséquente et conduit à la perte de la faune polluosensible. Finalement, les cours d’eau étudiés présentent un bon potentiel écologique avec un contingent de taxons assez riche et diversifié. Ils constituent des réservoirs faunistiques dont les peuplements pourront recoloniser le cours moyen de l’Arc quand des mesures d’améliorations de la qualité de l’eau l’Arc seront entreprises.

Mots-clés : macro-invertébrés benthiques, cours d’eau temporaires, cours d’eau pérennes,
débit, température, indice biotique, potentiel écologique.

 Page(s): [1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11]  [Page suivante >]



stages logistique