Proposition(s) de stage :

 IntituléDateStage proposé par
Depuis 2009 toutes les offres de stages sont envoyées par mail ou affichées et présentées dans le répertoire PUBLIC du réseau de l'UFR Depuis 2009Offres consultables uniquement par mail ou sur le réseau de l'UFR

Evolution du cannibalisme et des soins parentaux chez la truite commune (Salmo trutta) 8 mois de octobre-novembre 2010 à mai-juin 2011INRA Pôle d’Hydrobiologie de Saint-Pée sur Nivelle
Sujet de DUFAST : Evolution du cannibalisme et des soins parentaux chez la truite commune (Salmo trutta)


Encadrement assuré par l’INRA,
Pôle d’Hydrobiologie de Saint-Pée sur Nivelle.
Site web : http://www.st-pee.inra.fr

Contacts
- Cédric Tentelier, UMR ECOBIOP INRA, 05 59 57 44 47 ou cedric.tentelier@univ-pau.fr
- Jacques Labonne, UMR ECOBIOP INRA, 05 59 51 59 85 ou labonne@st-pee.inra.fr

Période du stage
8 mois, de octobre/novembre 2010 à mai/juin 2011

Contexte
Le bassin versant des Nives (Pyrénées Atlantiques) constitue un exemple caractéristique de rivière à truite (Salmo trutta) du piémont pyrénéen. L’unité de recherche ECOBIOP (INRA-UPPA 1224) a mis en place depuis plusieurs années un suivi du déroulement de la reproduction de la truite sur ce bassin versant. Ces études ont pour objectif de définir précisément les systèmes d’appariement de cette espèce, dans des conditions environnementales variées. Récemment, nos recherches ont montré deux phénomènes peu connus dans les populations naturelles : le cannibalisme sur les œufs au moment de la fraie (oophagie) et l’apparition de soins paternels, soins jusque là inconnus chez les salmonidés. Ces soins paternels sont en général corrélés à la présence de l’oophagie.
Nous souhaitons désormais mener une approche dans un cadre expérimental qui permettrait de manipuler certains facteurs (sex ratio opérationnel par exemple) et d’analyser finement l’impact de l’oophagie sur le succès reproducteur, ainsi que les motivations des poissons pratiquant l’oophagie.

Objectif du DUFAST
Le candidat devra aider à la mise en place d’un protocole expérimental permettant l’observation des comportements individuels de fraie et d’oophagie. L’expérimentation se déroulera dans la rivière artificielle du Lapitxuri, de novembre à février, et sera suivie à l’aide de systèmes vidéo aériens et subaquatiques. Outre la mise en place du protocole, le candidat devra participer au suivi de la reproduction sur plusieurs mois, et analyser les observations comportementales en relation avec les questions de l’étude : quels sont les facteurs qui déclenchent l’oophagie, et quels sont ceux qui favorisent l’apparition de soins paternels en réponse ?

Profil du candidat
Le candidat, titulaire d’un Master 2 en Biologie, doit donc montrer une aptitude particulière pour l’observation comportementale (longues séances d’observations), ainsi que pour l’analyse de données. Une maîtrise des statistiques classiques est souhaitable, ainsi qu’une bonne connaissance des concepts de base en sélection sexuelle. Le candidat bénéficiera d’un appui important pour se former en modélisation et écologie évolutive. Ce stage est clairement orienté vers la recherche fondamentale, et peut éventuellement déboucher sur un travail de thèse.

Détails pratiques
La gratification sera d’environ 400 euros par mois.
La cantine située sur la station INRA sert des repas tous les midis (2.50€/repas).
La station ne dispose pas de logements pour les stagiaires mais peut fournir une liste de locations aux alentours.


 Page(s): [1]



stages logistique