Rapport(s) de stage :

 AuteurPromotionIntituléStructure
Alix Muriel2005/2006Habitat complexity and macroinvertebrate diversity in Welsh rivers Catchment Research GroupUniversité de Cardiff, Pays de Galles
Pas de résumé disponible pour l'instant.
Riviere Frédérick2005/2006Contribution à la mise en place d’essais de toxicité aiguë vis-à-vis d’un poisson d’eau douce (Brachydanio rerio) ... Laboratoires des Pyrénées
Titre complet : Contribution à la mise en place d’essais de toxicité aiguë vis-à-vis d’un poisson d’eau douce (Brachydanio rerio) selon la méthode statique normalisée sous la norme européenne NF en ISO 7346-1

La gestion des effluents polluants et la protection des écosystèmes aquatiques passent par la prise en considération de leurs composantes biotiques et abiotiques pour évaluer le risque écotoxicologique et contrôler les milieux sur la base de concentrations seuils ou admissibles.
Pour estimer la toxicité d’un rejet polluant pour les poissons, on tend à trouver la concentration moyenne létale (CL50) d’une population d’essai dans des conditions spécifiques en laboratoire selon des méthodes normalisées.
Dans cette étude, le modèle expérimental retenu est le poisson zèbre (Brachydanio rerio). Des essais de toxicité aiguë ont été réalisés suivant la méthode statique de la norme européenne NF en ISO 7346-1 (1998) avec sa substance de référence (le dichromate de potassium) sur une durée d’exposition de 24 h vis-à-vis de poissons zèbres pour déterminer leur CL50. La détermination de la toxicité aiguë létale de cette norme refuse des poissons suivant des paramètres de taille et d’état sanitaire. Alors, des essais de sensibilité à la même substance ont été réalisés ensuite avec des individus malades et de plus grande taille avec moins de réplicats. Ces différents résultats par échantillons ont été comparés et aucune différence significative n’a été observée. Les observations rapportées aux essais ont permis de conclure que la vitesse d’intoxication métabolique chez les poissons est dépendante de la physiologie de sa respiration ; de même, le poisson zèbre ne constitue pas un bon modèle pour estimer les effets prévisibles des substances toxiques dans les milieux aquatiques récepteurs, mais permet de les évaluer et les classer par dangerosité pour l’environnement.

Mots clés : effluents polluants, concentration moyenne létale (CL50), Brachydanio rerio, toxicité aiguë, méthode statique NF en ISO 7346-1, respiration, intoxication métabolique

Clavier Simon2005/2006Mise en place d'un protocole d'échantillonnage des invertébrés aquatiques par substrats artificiels sur les zones aval et lentique en Guyane Bureau d’études HYDRECO
Pas de résumé disponible pour l'instant
Lacaze Vincent2005/2006Diagnostic environnemental d’un échantillon de mares du piémont ariégeois... L’Association des Naturalistes d’Ariège ; CPIE d’Ariège et Conservatoire des Espaces Naturels d’Ariège.Vidallac 09240 ALZEN
Titre complet : Diagnostic environnemental d’un échantillon de mares du piémont ariégeois, dans le cadre de la mise en place d’une Cellule d’Assistance Technique à la gestion des Zones Humides

Pas de résumé disponible pour l'instant.
Aguilar Cécile2005/2006Estimation de la taille de la population et du succès reproducteur chez la rainette verte Hyla arborea Université de Lausanne
Chez les amphibiens, la taille de population est souvent estimée par le nombre de mâles chanteurs. Cependant, cette mesure ne donne pas nécessairement une bonne estimation car elle ne prend pas en compte la fréquentation du site par les mâles chanteurs qui peut être très variable, le nombre de femelles fréquentant le site, le nombre de reproducteurs et la variance du succès reproducteur au sein des individus ou taille efficace. En effet, certains mâles peuvent chanter mais ne pas se reproduire, alors que d’autres pourraient se reproduire sans chanter. De manière générale, la taille efficace (effective size) est d’autant inférieure à la taille observée (census size) que la variance du succès reproducteur est grande.
Dans cette étude d’une population de rainettes (gravière des Mossières, VD), nous avons compté le nombre de mâles chanteurs tout au long de la saison de reproduction 2006, estimé leur fidélité au site (la ligne latérale permet une reconnaissance individuelle), et effectué un prélèvement génétique sur chaque adulte observé (frottis buccal). En parallèle, des pontes ont été prélevées et dix individus par ponte ont été élevés en laboratoire et génotypés, avant d’être relâchés dans leur mare d’origine. L’assignation des têtards aux différents adultes présents sur les lieux de ponte permettra de déterminer le nombre minimum de femelles ayant fréquenté le site, d’estimer la variance entre mâles en termes de succès de reproduction (nombre de pontes fécondées) et de survie de la progéniture.

Mots clef : Rainette verte, Hyla arborea, taille de population, nombre efficace, succès reproducteur
Patxi Guerrero 2005/2006Etude de l’impact de l’empoissonnement sur les formes de vie des lacs de montagne du Parc National du Mercantour... Parc National du Mercantour
Titre complet : Etude de l’impact de l’empoissonnement sur les formes de vie des lacs de montagne du Parc National du Mercantour : le cas des macroinvertébrés benthiques

Le Parc National du Mercantour (P.N.M.) a, entre autre, pour mission de conserver la biodiversité sur son territoire. La pratique de l’alevinage, d’après différentes études, semble engendrer des effets néfastes sur les écosystèmes en tous lieux de leur réalisation.
Ce rapport a pour objectif d’étudier l’impact de l’empoissonnement sur les populations d’invertébrés aquatiques au sein du P.N.M., pour ce faire nous avons comparé deux lacs alevinés (Trem et Balaour sud) et deux lacs dont les poissons sont absents (Estrop ouest et Gialorgues supérieur).
Des échantillons de macroinvertébrés ont été prélevés dans les différents lacs puis ont fait l’objet d’une détermination. A partir de ces données nous avons réalisé des traitements statistiques qui nous ont permis de conclure que l’introduction de poissons allochtones dans les lacs de montagne a pour effet une diminution de la diversité taxonomique des invertébrés ainsi que de la densité de ces derniers.
Ces conclusions nous ont également permis de proposer des idées de gestion qui ont pour but de permettre au Parc National du Mercantour de mettre en oeuvre une politique de gestion des milieux lacustres de montagne adaptée à son territoire.

Mots-clés : lac de montagne, macroinvertébrés, alevinage, biodiversité, densité, prédation
GIRAUD Julie2004/2005Evaluation saisonnière du taux d'exploitation de la civelle d'anguille dans l'estuaire de l'Adour IFREMER Bidart
Pas de résumé disponible pour l'instant
ENRIQUEZ Philippe2004/2005Effet du cantonnement de pêche de Guethary sur l'Oursin Paracentrotus lividus IFREMER Bidart
Pas de résumé disponible pour l'instant
CLAVE David2004/2005Premiers essais de marquage de larves de Grande alose (Alosa alosa L.) à la tétracycline hydrochloride Unité Ecosystèmes estuairiens et poissons migrateurs amphihalins Cemagref Cestas
Titre complet : Premiers essais de marquage de larves de Grande alose (Alosa alosa L.) à la tétracycline hydrochloride - Influence de l'âge sur l'efficacité du marquage

Pas de résumé disponible pour l'instant
LIAUT Virginie2004/2005Elaboration et mise en place d'un protocole d'évaluation de l'état de conservation de la Cistude d'Europe... Parc naturel régional de la Brenne
Titre complet : Elaboration et mise en place d'un protocole d'évaluation de l'état de conservation de la Cistude d'Europe(Emys orbicularis) sur le site d'intérêt communautaire "Grande Brenne"

La présente étude s’est attachée à l’établissement et à la mise en oeuvre d’un protocole de suivi de l’état de conservation de la Cistude d’Europe (Emys orbicularis, espèce visée à l’annexe II de la Directive 92/43/CEE) sur le site d’intérêt communautaire de la Grande Brenne.
Le taux d’occupation des étangs de la Grande Brenne a été estimé (pour la première fois) entre 63 et 85 % ce qui semble confirmer la présence d’un grand nombre de cistudes sur la zone. Le nombre minimal de visites de prospection qu’il est souhaitable de faire avant de se prononcer quant à l’absence éventuelle de l’espèce sur un étang a été évalué à 5.
Enfin, pour pouvoir détecter la tendance d’évolution du taux d’occupation de l’espèce sur le site (régression, stabilité ou augmentation), il sera nécessaire de répéter l’étude et d’utiliser les résultats de cette première campagne comme base de comparaison.

Mots clés : Cistude d’Europe (Emys orbicularis), biodiversité, état de conservation, Directive 92/43/CEE.
FOURNIER Marion2004/2005Gestion de l'environnement urbain et rural par la commune d'Oloron - Sainte - Marie Mairie d'Oloron Ste Marie
Pas de résumé disponible pour l'instant
COLLADO Laetitia2004/2005Plan de gestion des Barthes de Munho Neuf commune d'Urt Conservatoire Régional des Espaces Naturels d’Aquitaine
Pas de résumé disponible pour l'instant
MINVIELLE Grégory2004/2005Gestion des digues de l'Adour maritime et de ses affluents (Ardanavy, Aran et Bidouze) Conseil Général des Pyrénées Atlantiques Bayonne
Pas de résumé disponible pour l'instant
RIBAULT Thomas2004/2005La conservation des Habitats créés par la dynamique de la rivière d'Ain : Recherche Syndicat Basse vallée de l'Ain
Titre complet : La conservation des Habitats créés par la dynamique de la rivière d'Ain : Recherche d'indicateurs biotiques de la qualité de conservation des milieux et de l'impact des politiques entreprises

Pas de résumé disponible pour l'instant
CONNOLE Stéphane2004/2005Organisation et coordination d'une mission de collecte et de transport de coraux et de poissons tropicaux en Guadeloupe Musée de la Mer - Biarritz
Pas de résumé disponible pour l'instant.





stages logistique